La 16éme Forestopale à Colembert près de Boulogne2

Publié le par Eric


Les routes de champs goudronnées nous ont permis de récuperer, en général on léve le pied, on prend le temps d'apprécier le paysage avant de reprendre les chemins des plaines du boulonnais.

Mais il n'y a pas que des montées, il y avait des superbes descentes à sensation

Pas de gros bobo, rien de méchant à déplorer sur les parcours sauf des habituelles crevaisons

Au 17ème kms, premier ravitaillement, il était très apprécié car les gourdes étaient vides, le soleil lui aussi était présent.

Pour les Galibotsdiablos s'est le moment idéal pour mettre l'ambiance et prendre des séries de clichets avec les Ecureuils féminines et vttistes féminins également !

La deuxième partie du parcours ça continu, des descentes à perte de vue avec le vent qui commence à ce lever et des montées qui deviennent de plus en plus dur à négocier !

Mais les Ecureuils se sont dit ils en ont pas eu assez on va les faire porter leurs VTT

C'est pas tout, après tout ces éfforts, on a eu le raffraichissement, ce jour la il faisait sec, pas de boue n'y d'eau, les ecureuils ont tout fait pour nous faire revenir trempé avec de la boue sur les vélos
 

Au 40ème kms, deuxième ravitaillement, victime de leurs succès les écureuils ont été dévalisés, mais 15 minutes plustard des organisateurs sont venus refaire le plein.
Dernière étape avant l'arrivée, c'était la plus dur, toujours sous le soleil, la fatigue et les crampes ont fait leurs apparitions
Mais tout le monde est arrivé à bon port, l'arrivée s'est faite sur la route face au chateau de Colembert ou se situé également le lavage des vélos
A l'arrivée, remise des lots et barbecue géant avec boissons



LES PHOTOS

Toutes les videos

En conclusion tout le monde à passé une excellente journée,la joie se lisait sur les visages, l'équipe des Ecureuils et ses bénévoles ont fait du très beau travail, ils peuvent etre fiers, ils forment une belle équipe et un Club généreux et acceuillant.
Les Galibotsdiablos les remercies encore et les félicites.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article